cuisine, crochet, tricot... et autres

15 décembre 2014

Douarnenez et le Cap

Prendre un café au Clairon, porte des Lilas, le matin et admirer en savourant un grand crème la décoration originale de cet établissement dont le patron semble collectionner les objets en rapport avec la mécanique et l'ambiance garage un tantinet vintage... et se retrouver 12 heures plus tard complètement à l'ouest !

Il y a des jours ou parfois on a l'impression de faire le grand écart, des jours qui en valent deux ou trois tant ils sont riches d'évènements.

Donc à l'ouest : Douarnenez, un vendredi soir, attablés devant une savoureuse et copieuse paëlla dans un restaurant (l'Athanor) et ne  pas savoir où poser le regard tellement la déco propose de choses à voir : carreaux, tableaux, affiches, bibelots, lampes... le tout en rapport avec la péninsule ibérique, musique de fond parfaitement assortie.

Athanor

Avant de quitter l'auberge, passer par le "petit coin" et avoir un choc : pépiements d'oiseaux, décoration zen, espace... sûrement les plus belles toilettes que j'ai eu l'occasion de voir jusqu'à présent !

Athanor2

 

Après de délicieux repas, quelques pas dans la ville s'imposaient. Nous avons longé la conserverie, vidée de ses ouvriers

conserverie

 

avant d'arriver sur le quai du port du Rosmeur, baigné par la clarté de la pleine lune

port

port2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis regagner tranquillement la chambre d'hôte que nous allons occuper pendant notre week-end chez les Pen Sardines.

Cette chambre, ainsi que la salle à manger de notre hôte, ne laissera pas oublier que nous sommes ici dans un port, encore actif, où le poisson est omniprésent...

 

 

 

poisson1

poisson2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette maison est vraiment charmante, sa propriétaire également : elle a pu nous conseiller les visites à faire et surtout quand les faire en fonction de la météo annoncée.

Samedi matin nous sommes donc partis après un excellent petit déjeuner vers le Cap.

Première escale à Poullan sur Mer, le temps d'admirer la jolie église parée de l'or des lichens

Poullan

 

Puis, faisant fi de toutes les pointes indiquées sur la route et promettant sûrement de magnifiques points de vue, nous sommes arrivés à la Pointe du Van.

C'est vraiment un endroit magnifique... d'autant plus que nous étions seuls, ce qui n'est certainement pas toujours le cas au vu des nombreux parkings prévus.

Van

 

Cette chapelle sur la lande, face à la pointe du Raz et à l'île de Sein... merveilleux ! Cependant, l'heure tournait et nous avons donc repris l'auto pour rejoindre l'autre pointe.

Escale à la baie des Trépassés, avec une belle plage complètement déserte également... pouvoir savourer ces endroits sans rencontrer âme qui vive (ou presque) est un luxe.

Trépassés

 

Enfin nous sommes arrivés à la Pointe du Raz... La météo étant de notre côté nous avons pu marcher jusqu'au bout du bout, après le sémaphore et admirer l'île de Sein qui se baignait dans un rayon de soleil. Nous avons également pu voir la pointe du Van de l'autre côté et de là on se rend davantage compte de la situation de cette chapelle au bord de la falaise.

Pointe1

Pointe2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pointe3

 

Après ce grand bol d'air, nous sommes revenus tranquillement vers Douarnenez, en passant par Pont-Croix, petite cité de caractère mais qui nous a paru fort triste en ce mois de décembre... Il est dommage que de grands bâtiments (ancien séminaire ?)en plein centre restent plus ou moins à l'abandon, donnant une impression sinistre à cette petite ville. Mais ce n'est qu'une première impression, nous y reviendrons...

Le lendemain le mauvais temps était annoncé. Cependant nous décidâmes sur les conseils avisés de notre logeuse de tenter une ballade à Plomarc'h, tout à côté du port du Rosmeur.

La ballade fût fort agréable à travers ce très joli village restauré : les petites maisons, le potager, le sentier, le poullailler... jusqu'aux bassins romains un peu plus loin. Et nous avons évité la pluie, qui une heure plus tard tombait à seaux !

Douarnenez

 

Après une visite à mon Papa au centre de rééducation fonctionnelle de Tréboul, nous avons repris la route... avec une "mauvaise" idée : une étape à Locronan ! C'était noir de monde car il y avait le marché de Noël et finalement pas si "amusant" que ça... en plus nous avons attendu 20 mn dans un bistrot qu'on nous serve un café... qui n'est jamais venu !

Posté par Odilus à 19:20 - flâneries - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Douarnenez et le Cap

  • J'adore ton reportage d'autant plus que nous y allons assez souvent. Nous y avons aussi mangé une paëlla. Je te raconte l'anecdote : en revenant d'une ballade à pied (donc pour mon chef chaussé de ses plus vieilles chaussures que je peux même appelées "godasses" mais dans lesquelles il est à l'aise pour ce sport qu'il n'affectionne pas mais vacances obligent....), je lui propose ce restaurant pour fêter son anniversaire. Oh scandale, la dame regarde ses chaussures ... et à table, il croisait les pieds sous sa chaise car des voisins regardaient aussi sous la table..... Nous nous en sommes souvenus car nous avons bien ri !!!! En été ils mettent un vélo peint avec géranium devant et derrière sur la selle.
    J'aime beaucoup ce coin de Bretagne. Bises

    Posté par gpassion, 16 décembre 2014 à 10:21 | | Répondre
    • J'espère que ce ne sont pas les godillots qui abritent parfois un crapaud ? Remarque un prince charmant dans ces vieilles chaussures... aurais-tu fait la bise au batracien ?

      Posté par Odilus, 17 décembre 2014 à 22:34 | | Répondre
  • Si si maintenant ces chaussures sont devenues propriétés des crapauds. J'ai donc déjà raconté l'histoire (c'est typique des anciens : on dit, redit... et on finit par RADOTER !!! ) Hi hi... Joyeux noël à vous.

    Posté par gpassion, 20 décembre 2014 à 11:04 | | Répondre
Nouveau commentaire