cuisine, crochet, tricot... et autres

03 janvier 2015

Paris

Parfois nous prend l'envie de partir... de partir loin... un peu longtemps... sortir de l'ordinaire... Plus les vacances approchaient et plus nous y pensions : où partir ? quand ? comment ?

M. Trésor Public nous ponctionnant en cette fin 2014 quelques deniers supplémentaires, nos finances ne nous permettaient hélas pas de voguer vers les côtes voisines, là où le dépaysement serait garanti et où nous n'avons pas mis les pieds depuis un temps relativement long, nous dûmes à défaut de la so british capitale, nous rabattre sur la nôtre de capitale : Paris.

Quelques clics chez Bla Bla car pour trouver notre chauffeur aller et notre chauffeur retour, un coup de téléphone à Madame Fille et Monsieur Gendre pour savoir s'ils acceptaient de nous prêter généreusement pendant quelques nuits leur appartement déserté pendant les vacances, quelques visites sur quelques sites internet (les liens seront indiqués plus bas) pour faire le planning et voilou...

Grand Palais

 

A peine le temps de poser nos bagages dans l'appartement, que nous voilà reparti. Direction le Grand Palais où une exposition sur l'oeuvre de Hokusaï bat son plein.

GRAND-PALAIS-HOKUSAI_2851254979497864741[1]

 

Cette exposition est magnifique : beaucoup beaucoup de documents à voir, à admirer, des explications compréhensibles... et beaucoup trop de monde ! Et pourtant nous y étions dimanche soir entre 19 h 30 et 22 h, heure annoncée comme la moins "mondue"... C'est le seul point négatif car trop de monde fait que c'est difficile d'approcher à son rythme des beautés exposées, qu'il y a un brouhaha confus, qu'il fait chaud...

Mais c'était vraiment très bien, et je ne peux que conseiller d'y aller avant qu'elle ne ferme.

 

Après tout ça, la foule du Grand Palais ne nous ayant pas suffi, nous avons flâné un peu sur les Champs Elysés. Beaucoup de lumières, un énorme village de Noël, beaucoup de monde... et une température glaciale ! Heureusement nous avons pu avaler une part de tarfiflette pour récupérer quelques calories.

champs

 

Après tout ça il était temps d'aller se mettre sous la couette...

 

Le programme du lundi fût chargé. Donc debout à l'aube... ou presque !

en allant au Louvres

 

Un coup de métro, puis nous voici marchant rapidement car a) il fait très très froid ; b) nous sommes à la bourre mais nous prenons quand même le temps d'admirer la vue matinale avec une très jolie lumière dans l'air froid.

NOus arrivons au Louvre : bien nous a pris de prendre à l'avance nos billets, il est à peine 9 h et il y a déjà une queue phénoménale devant la Pyramide... Finalement quand on a ses billets ça avance assez vite et nous pouvons entrer et aller admirer l'exposition consacrée au Maroc médiéval.

louvre-catalogue-de-l-exposition-maroc-medieval[1]

C'est également une très belle exposition avec beaucoup d'objets : des livres, des monnaies, des céramiques, des meubles, des pièces d'architecture, des tissus... Et avec pas trop de monde ! Ce que nous avons grandement apprécié. Du coup cela nous a fait un choc quand nous sommes sortis de l'ambiance feutrée du Maroc médiéval pour arriver dans le grand hall : noir de monde, du bruit...

Après cette exposition, nous sommes allés au Musée Delacroix qui expose, de façon permanente, dans la maison qu'occupait l'artiste, de nombreux objets en provenance du Maroc. Nous l'avions déjà vu, mais une piqûre de rappel ne fût pas déagréable.

 

Tout ceci avait réussi à nous creuser l'appétit, et nous savions que pas très loin du Musée Delacroix se trouve "le plus vieux café du monde" comme ils disent... nous avons donc pris un déjeuner quelque peu tardif dans le très beau "Procope", café qui vit passer Danton, Robespierre, Napoléon et tant d'autres.

Procope1

Nous avons très très bien mangé et le café gourmand était vraiment gourmand !

Petit tour par les commodités puis retour dans le froid de Nivôse

Procope2

Nivôse

 

Pour revenir à des considérations plus triviales et en rapport avec le 21ème siècle : passer par le quartier des tissus ! Direction donc le nord de la capitale et après achat de deux coupons (j'ai été super raisonnable sur ce coup-là) tant qu'à être dans le coin, nous avons gravi les marches nous menant au Sacré-Coeur...

Et bien les gens ne sont pas qu'au Grand Palais et au Louvre... que nenni... ils sont aussi au Sacré-Coeur.

Sacré Coeur

Du Sacré Coeur

 

De là-haut nous avons une vue admirable sur Paris... dont la tour Jussieu, toute noire, de laquelle j'ai pu admirer il y a quelques semaines... le Sacré-Coeur !

Bon, ben le Sacré-Coeur ne me laissera pas un souvenir impérissable : c'est grand, c'est beau mais ça ne m'a pas fait l'impression que l'on ressent parfois dans les églises à savoir calme, grandeur, ferveur...

Après tout ça, lundi s'achevait... un très bon thé à la menthe savouré dans un bistrot de Barbès et nous sommes rentrés à la base : fatigués mais heureux ce notre journée aux multiples facettes.

Mardi sera un autre jour.

(les affiches des expo Hokusaï et le Maroc Médiéval sont copiées d'internet)

Posté par Odilus à 19:47 - flâneries - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Paris

    Je retiens les adresses pour enrichir ma culture sur l'orient (médiéval entre autre).
    Merci pour ce partage. Tu nous donnes envie d'y aller.

    Posté par timolea, 05 janvier 2015 à 09:35 | | Répondre
Nouveau commentaire