cuisine, crochet, tricot... et autres

08 septembre 2015

Une marche après l'autre

Alors là il ne faut pas que :

- je regarde l'état lamentable de mon jardin qui devient complètement autonome et dans lequel on ne pourra plus mettre un pied d'ici peu sans la serpette (important : penser à mettre un système sur les chats pour les repérer dans la jungle)

- je regarde l'état de la maison, surtout mon atelier, où les choses s'entassent à  des endroits absolument pas prévus pour et où la poussière se voit, maintenant qu'un rayon de soleil brille (si si... véridique !)

- je pense que les cours de danses bretonnes reprennent dans 2 h 30 et que je n'ai rien préparé (le truc à pas dire aux nouveaux susceptibles de vouloir démarrer un apprentissage sérieux ce soir... les anciens viennent là juste pour danser un circassien, une P'tite Julie, bavarder, rigoler et manger du gâteau)

Donc, pendant que je glandouillais remplissais mon rôle de mère avec abnégation, j'ai fait quelques kilomètres le week-end dernier :

8 km environ vendredi après-midi (oui là j'ai oublié que j'avais une tonne de dossiers importants à traiter urgemment au boulot et j'ai posé mon après-midi de congé : début de sénilité peut-être ?)

Moutons

gourmands

Amanite

Donc vendredi le tour du bourg quelque peu amélioré en passant par le bourg voisin... tranquille et nous avons pu déguster quelques gourmandises sur le chemin... euh non pas celle qui figure sur la dernière photo, ça c'est de la gourmandise à crapauds (boued tousig en breton)

Samedi matin le soleil n'était pas franchement radieux... nous avons fait une escale à Morlaix où nous avons pu acheter de l'excellent pain au sarrazin (sans gluten) de Michèle et Gil Jestin (voir article dans le dernier numéro de Bretons en cuisine) et où nous avons dégusté de forts bonnes crêpes à la crêperie Ô Crep'uscule. Il nous fallait des forces : nous avions descendu les 100 marches, là il fallait les remonter.

Après quelques courses (je n'évoquerai pas ici notre recherche infructueuse pour trouver certaine pièce de lingerie spécialement dédiée au sport), le soleil montrait enfin le bout de son nez. Nous nous sommes donc arrêtées au Moulin de la Rive à Locquirec.

Direction le Cap'lan par le sentier douanier, une escale thé là-bas et retour par le même sentier.

plage

Vous avez vu tout ce ciel bleu ??? incroyable !

Donc ce samedi : un peu plus de 8km en comptant les rues de Morlaix.

Le lendemain : fille aînée a un train à prendre à 16 h 30 donc pas la peine d'envisager une longue ballade loin de la maison. Idée : il y a un circuit dans une commune voisine, la campagne, le calme...

Jeunes

Arrivant sur le site de la chapelle Sainte Jeune,lieu du départ de notre randonnée, quelle ne fût pas notre surprise de découvrir des voitures, du bruit, des tentes et quelques vestiges d'une nuit qui avait certainement été agitée !

Bref, pas question de s'arrêter au marché artisanal, direction les chemins. Nous avions prévu le pique-nique et c'est avec un grand plaisir que nous avons fait le circuit de 10 km entre champs, bois, rivières, village...

chemin

 

toit

 

Après tout ça il nous fallait bien un peu de réconfort n'est-il pas ?

carrot cake

Nous avons donc dégusté le carrot cake dont la recette figure dans le dernier numéro de Bretons en cuisine.

 

Au cas où certains se demanderaient si je suis atteinte d'une frénésie sportive inédite, je précise que ces kilomètres faits le week-end dernier visent à accompagner ma fille aînée et son preux chevalier dans une rapide remise en marche avant leur départ imminent pour les routes et chemins d'Europe : bonne humeur dans la tête, force dans les muscles et... gros sac sur le dos (je n'ai pas poussé le soutien jusqu'à porter une charge sur mon dos le week-end dernier, la pondérale me suffit bien)

Posté par Odilus à 18:38 - flâneries - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Une marche après l'autre

Nouveau commentaire