cuisine, crochet, tricot... et autres

02 août 2019

La femme qui ne vieillissait pas

Femme qui ne vieillissait pas

 

Lu en une après-midi où j'étais contrainte de rester sur le canapé allongée... ça m'a remis debout !

Betty a souffert de la perte de sa mère, décédée accidentellement à l'âge de 35 ans. Pour sa fille elle restera la belle femme qu'elle était, figée dans le temps.

Betty s'aperçoit qu'elle ne vieillit pas : extérieurement elle a toujours 30 ans. Ce qui est un avantage quelques années, devient vite un énorme inconvénient.

Grégoire Delacourt, avec une grande sensibilité, nous fait part des doutes et des états d'âme de "la femme qui ne vieillissait pas" et c'est avec justesse qu'il analyse les sentiments féminins face au vieillissement.

"J'ai évoqué ce que je croyais plus jeune, à savoir que c'est dans la permanence des choses que se trouve le bonheur, mais je me suis trompée [...] la constance est un effroi"

J'ai beaucoup aimé ce roman par son style mais surtout par les questions qu'il pose... et les réponses qu'il apporte. Un véritable élixir anti-vieillissement !

 

 

Posté par Odilus à 08:17 - lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur La femme qui ne vieillissait pas

Nouveau commentaire