cuisine, crochet, tricot... et autres

09 janvier 2017

Antépénultième 2016

Les 30 et 31 n'ont pas été franchement beaux mais malgré un peu de froid et de grisaille, pas trop moches non plus. Le 29 il a fait bien froid le matin, mais après c'était génial avec un soleil généreux !

Donc quand nous sommes arrivés à Lesocnil (29) on pouvait (presque) se croire en été et du coup on a pris le café sur la terrasse, face au port

Lesconil0

Après avoir pris possession de notre très jolie chambre, nous sommes partis vers l'ouest et le coucher de soleil qui s'annonçait superbe.

Nous n'avons pas été déçus !

Lesconil1

Lesconil2

C'était superbe : jolie promenade sur les dunes, avec un peu de promeneurs mais pas trop, juste pour faire la différence avec l'été où il y a trop de monde pour apprécier le calme de l'endroit.

Lesconil4

Posté par Odilus à 19:10 - flâneries - Commentaires [0]
Tags :

05 janvier 2017

Condensé de Bretagne

Le dernier jour de l'année 2016 a été l'occasion, en quelques heures, de (re)découvrir deux de mes paysages préférés bretons : l'armor et l'argoat.

Le matin ballade à la Pointe de la Torche (29) :

31 décembre1

magnifique et immense plage de sable fin, les vagues, les surfeurs... et peu de promeneurs. Superbe !

Puis, en remontant vers le nord, escale sur un sommet breton : le mont Saint Michel de Braspart.

31décembre2

Une vision panoramique sur les monts d'Arrée, le lac de Brennilis, les landes... Superbe !

31 décembre3

De la mer à la terre, voilà qui augure de jolies promenades pour 2017.

Posté par Odilus à 20:32 - flâneries - Commentaires [0]
Tags :

03 janvier 2017

49/100 : 49ème marche

Une dernière marche pour finir 2016, le 30 décembre à Lesconil (29). 17 km (il était indiqué 13 ou 14 mais nous nous sommes un peu trompé à un endroit, les indications ne sont pas claires du tout quand on sort des sites avec les dolmens) entre terre et mer, dans la grisaille malheureusement. Nous avons cependant rencontré un perroquet perdu et un collègue de boulot qui faisait son footing !

Lesconil1

Lesconil2

Lesconil3

Sous la grisaille pendant le trajet, nous avons eu le droit à un joli rayon de soleil en arrivant sur la plage.

Lesconil4

bilan : 49/100 - cumul : 573 km - restera 427 km à faire dans les 8 prochains mois !

Posté par Odilus à 19:07 - flâneries - Commentaires [0]
Tags :

02 janvier 2017

2017

Voeux2017

Je souhaite à tous ceux qui passent par ici une excellente année 2017 :

- la santé

- l'amitié et l'amour

- la prospérité

- la force d'entreprendre

- la réussite

- le courage d'affronter les épreuves, car malheureusement il y en a toujours quelques unes qui se glissent dans la vie

(photo prise à la pointe de la Torche (29) le 31 décembre 2016)

Posté par Odilus à 20:26 - Humeur - Commentaires [3]
Tags :

27 décembre 2016

Le mystère Henri Pick

Mystère Henry Pick

Ce livre avait été évoqué assez récemment à la Grande Librairie (France 5), la quatrième de couverture m'a donné envie de le lire.

Je suis un peu déçue car je trouve le contenu un peu léger et simpliste.

Pourtant l'histoire est originale : un rayon des livres refusés par les éditeurs existe au fond de la bibliothèque de Crozon et c'est par hasard qu'un manuscrit passionnant y est retrouvé. Ce livre va devenir un best-seller et son histoire passionner le monde littéraire et bouleverser plusieurs vies.

Donc "le mystère Henri Pick" de David Foenkinos se lit rapidement, et pas besoin de fermer portes et fenêtres ! Si un jour un film est tiré de ce livre, il y a fort à parier que le film sera mieux que le livre. Habituellement je pense le contraire. Avec ce roman j'ai eu l'impression de lire un scénario, une trame qu'il reste aux acteurs à étoffer par leur jeu.

J'ai quand même été fort surprise par la chute. 

Posté par Odilus à 19:15 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

N'éteins pas la lumière

N'éteins pas la lumière

 

 

Voici un livre qui commence un soir de réveillon ; ça tombait plutôt bien de lire ce roman maintenant. Mais il faut avoir les nerfs solides pour lire ce thriller, vérifier que les portes et fenêtres sont bien fermées, et éviter d'être seule à la maison.

Les conditions étant réunies, j'ai donc dévoré ce roman écrit par Bernard Minier tant le suspens est à son comble jusqu'à la fin.

A part Martin Servaz, policier qui file un mauvais coton, les personnages sont pas nets et il est difficile de savoir qui ment, qui manipule, qui est le méchant, le gentil, la victime, le prédateur.

La lecture de "n'éteins pas la lumière" est très agréable, le style est fluide, la psychologie des personnages bien évoquée... il faut juste aimer se faire peur et aller au fonds du sordide.

Une fois de temps en temps mais je ne peux plus lire que ce style de roman, contrairement à mes jeunes années. 

 

 

 

Posté par Odilus à 19:04 - lectures - Commentaires [1]
Tags :

Au commencement du septième jour

Au commencement du 7ème jour

Voici un livre que je n'ai pas vraiment apprécié... sauf les 50 dernières pages !

Car le roman de Luc Lang commence comme un polar, vraiment, et on se dit qu'il y a un mystère, qu'il va être éclairci après moult rebondissements... et bien non ! D'un coup d'un seul ça passe au roman intimiste avec les états d'âmes du héros pour continuer à la fin sur un road movie africain.

Je n'ai pas tout compris le cheminement, si cheminement il y a.

Et si dans la vie je déteste les gens qui ne finissent pas leurs phrases, qui s'arrêtent au milieu de la formulation avec un "voilà quoi" comme si je suis forcément au courant de ce qu'ils vont dire et que j'avais dès le départ la même conclusion.

Et ben dans ce roman, c'est pareil : les phrases ne sont pas terminées, l'auteur use et abuse des points de suspension (j'avoue aimer les points de suspension, mais là il y a overdose), utilise (ou pas) une ponctuation assez surprenante, les dialogues ne sont pas toujours identifiés dans le texte. C'est perturbant.

Donc "au commencement du septième jour" ne sera pas mon livre préféré 2016, loin de là ! Malgré les Pyrénées ou l'Afrique que je trouve fort bien décrites.

 

 

Posté par Odilus à 13:49 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

26 décembre 2016

48/100 : 48ème marche

IleGrande1

une 48ème qui est la même que la 12ème... mais je la compte quand même, surtout qu'actuellement c'est plutôt relâche pour diverses raisons dont une trachéite/bronchite qui traîne un peu.

Donc le tour de l'Ile Grande (22), tranquillement en savourant le paysage fort changeant selon l'exposition de la côte longée. 

IleGrande2

 

bilan : 48/100 - cumul : 556 km

Posté par Odilus à 11:49 - flâneries - Commentaires [0]
Tags :

22 décembre 2016

Camille mon envolée

Camille mon envolée

Je viens de refermer le très beau livre de Sophie Daull et je pense que je garderai en tête très longtemps le récit ô combien douloureux d'une mère dont la fille décède brutalement : "Camille, mon envolée"

Camille a 16 ans en ces jours avant Noël 2013 quand une fièvre subite la cloue au lit. Elle décède 4 jours plus tard.

Sa mère fait le récit des dernières heures de Camille mais également les heures qui suivent le décès, et les semaines qui vont être difficiles à vivre, car il faut bien continuer à vivre.

C'est bref, poignant, parfois drôle... c'est très tendre, très beau et je suis profondément admirative pour la prouesse réalisée par l'auteur de réussire à écrire si bien les sentiments, le temps qui passe, la douleur, la joie, le tout saupoudré de poésie.

L'auteur vient de sortir un second roman, sur sa mère cette fois-ci. Je pense qu'il fait le pendant de celui-ci. Je vais me le procurer.

 

 

 

 

 

Posté par Odilus à 20:42 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

Echarpe

L'an dernier j'avais acheté de la laine à Château-Gonthier, pensant en faire quelque chose. Dans le livre "Cette semaine, je tricote... 52 projets faciles et rapides" de Debbie Bliss, un modèle me plaisait bien, l'écharpe à chevrons. J'avais donc suivi le modèle et finalement été très déçue car l'écharpe était trop étroite, trop courte et, tricotée avec des aiguilles un peu trop grandes elle ne se "tenait" pas.

Elle est restée longtemps pendouillée à un cintre...jusqu'à ce que je me décide à la défaire, pour mieux la refaire : plus large, plus longue (je n'ai pas suivi la préconisation du livre qui dit qu'il faut faire deux morceaux et les assembler), et tricotée avec des aiguilles plus fines elle "tient" bien.

J'en suis enchantée !

Echarpe1

Echarpe2

Il s'agit de la laine "prima merino" de Lanas Stop, 100 % laine. Le fil est multiteinte, donc ça fait les rayures au fil du tricot.

Posté par Odilus à 19:14 - tricot - Commentaires [1]
Tags :

 
Newsletter