cuisine, crochet, tricot... et autres

12 novembre 2017

Entre ciel et Lou

Entre ciel et Lou

 

 

 

Un homme vient de perdre sa femme, un frère et une soeur viennent de perdre leur mère, deux petites filles n'ont plus de grand-mère... et c'est toute une famille qui se disloque tant Lou était le point d'ancrage de tous.

Après les obsèques le notaire fait part à la famille des dernières volontés de Lou et celles-ci sont étonnantes. Lou savait que sa famille n'existerait plus après sa disparition précoce et elle avait anticipé. Les consignes sont simples : dans deux mois l'entente doit être revenue et elle charge son mari de cette mission quasi impossible.

J'aime beaucoup les romans de Lorraine Fouchet, et celui-ci "Entre ciel et Lou" m'a fait passé un très bon moment. Le décor donne envie de remettre les pieds sur l'île de Groix : la mer, le port, le ciel...

L'histoire fait passer du rire aux larmes, c'est la vie, la mort, le ressenti des adultes, des enfants et chacun vit avec ses souvenirs et ce qu'il croit être son avenir, jusqu'à ce que tout soit bouleversé.

 

 

 

 

 

Posté par Odilus à 14:35 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

Charlotte Isabel Hansen

Charlotte Isabelle Hansen

 

 

 

 

Un jeune étudiant, Jarle, occupe son temps entre ses recherches sur Proust et des beuveries avec ses copains. Le jour où il apprend qu'il est le père de Charlotte Isabelle Hansen son monde s'écroule... et compte-tenu que ladite fille doit venir s'installer chez lui pour quelques jours, ce monde n'est pas près de revenir à sa normalité.

J'ai beaucoup aimé ce roman de Tore Renberg : les personnages sont attachants et l'apprentissage de la paternité par cet étudiant écervelé à quelque chose de jubilatoire, car Jarle est plus préoccupé par la drague que par les conséquences qu'il pourrait advenir de ses relations épisodiques avec la gente féminine.

Heureusement sa fille, du haut de ses 8 ans, trouvera le chemin pour dompter ce papa quelque peu superficiel.

 

 

 

Posté par Odilus à 14:26 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

L'amie prodigieuse (1, 2 et 3)

Amie prodigieuse

 

J'ai lu quasi d'une traite les 3 premiers tomes de "L'amie prodigieuse" d'Elena Ferrante.

Le premier intiulé "l'amie prodigieuse" relate l'enfance de deux petites filles dans la ville de Naples, vers la fin des années 50. Elena et Lila vivent dans un quartier pauvre, les pères sont gardien à la mairie et cordonnier, les mères sont au foyer. Ce premier tome retrace les joies et peines de l'enfance, les peurs, les rivalités, l'école...

Elena suit Lila. Cette dernière est effrontée et fonce tête baissée ; Elena est plus timide mais l'intelligence de son amie la subjugue.

Le second tome "Le nouveau nom" voit les deux amies suivre des chemins très différents : Elena continue ses études et sort du quartier, Lila se marie et continue d'y habiter. Le fossé se creuse entre les deux jeunes filles tant leurs préoccupations sont éloignées : la vie de couple, le travail pour l'une, les études et la découverte qu'il existe un vaste monde passé les limites du quartier.

Le troisième tome "Celle qui fuit et celle qui reste" voit Elena se marier également, mais elle n'habite plus Naples mais Florence. Lila travaille dans une usine, les contacts sont irréguliers mais toujours très forts.

J'ai adoré cette saga tant les sentiments y sont analysés, décortiqués y compris les moins nobles. Elena, la narratrice, sait avouer ses défauts. Elle sait partager son attitude ambivalente par rapport à Nina : envie, amour, énervement, tolérance... Leur relation est ambigüe.

Cette saga c'est aussi l'évolution de la société et le statut des femmes : femmes au foyer, étudiantes, universitaires, journalistes, mères, filles, épouses, maîtresses... et le regard des hommes toujours présents pour le meilleur ou pour le pire.

Posté par Odilus à 14:16 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

05 novembre 2017

Monteneuf

48 heures pour bien marquer les 25 ans de ma benjamine dans un endroit magique : l'auberge des voyajoueurs à Monteneuf (56) : un petit village proche des landes et de la forêt, un hôtel très joli et des jeux par centaines, le tout en charmante compagnie. Le bonheur !

Comme on ne peut pas faire que jouer et manger, vendredi matin les braves ont fait une superbe randonnée d'un peu plus de 12 km : le circuit des mégalithes.

Monteneuf1

Monteneuf2

Monteneuf3

Les couleurs d'automne sont magnifiques et la pluie n'est arrivée qu'après notre retour à l'hôtel, donc pas besoin de parapluie

parapluie

 

et c'est sous le regard bienveillant de quelques araignées que nous avons pu passer le reste de la journée à nous triturer les méninges !

araignée

Posté par Odilus à 07:35 - flâneries - Commentaires [1]
Tags :

25 octobre 2017

La vallée des saints

En plein coeur de la Bretagne il est une vallée sur une colline peuplée d'habitants de granit. Figés la journée, ils s'animent quand le jour baisse et que les visiteurs quittent le site...

VDS1

VDS2

VDS3

VDS4

Posté par Odilus à 15:33 - flâneries - Commentaires [0]
Tags : ,

15 octobre 2017

Les falaises de Trédrez

Trédrez1

Deux week-end sans randonner faute au temps (qui manque ou moche), à une vilaine trachéïte qui m'a fatiguée... et la chasse ouverte le dimanche qui me fait craindre les randonnées ce jour-là.

Hier, il faisait un temps estival et ma cadette étant dans les parages nous sommes parties gaillardement "voir la mer" : le circuit des falaises au départ de Trédrez (22), ballade trouvée dans le Topo Guides "Les Côtes d'Armor à pied".

Ce fût un peu sportif, le dénivelé étant assez conséquent sur la partie longeant les falaises... mais tellement beau !

Trédrez2

Trédrez3

Trédrez4

 

Bilan : 11.7 km sous le soleil !

Posté par Odilus à 08:47 - flâneries - Commentaires [0]
Tags :

08 octobre 2017

Les intéressants

Intéressants

 

40 ans de la vie d'une bande de copains décryptés par Julie. Ils se sont rencontrés lors d'un camp estival dont le but était de favoriser la création artistique chez ces adolescents. Ils ont nommés leur groupe "Les intéressants".

De 1974 à nos jours, chacun va suivre son chemin, parfois avec une volonté farouche d'arriver à vivre de son art, parfois au contraire en faisant tout pour s'en éloigner. 

Il y aura des rencontres, de l'amitié, de l'amour, des ruptures, tout ce qui fait la vie.

Meg Wolitzer sait nous faire partager les sentiments, parfois ambigus, qu'éprouve Julie : faire partie de ce groupe elle y tient plus que tout mais ce faisant elle a de plus en plus de mal à accepter de n'être pas née dans un milieu favorisé ou de n'avoir pas un talent artistique remarquable.

L'amitié malgré les différences, les accidents de la vie, les rencontres en dehors du groupe est admirablement décrite par l'auteur dans ce roman que j'ai beaucoup aimé.

Posté par Odilus à 17:30 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

25 septembre 2017

Kerfons

Je m'étais lancé le défi en septembre 2015 de faire 100 randonnées dans les deux années à venir et/ou 1000 km. Et ben... c'est foutu !

En deux ans j'ai fait 779.5 km et (seulement) 71 randonnées. Il manquait entre 15 et 20 ballades pour atteindre les 1000 kilomètres.

Samedi, après une longue pause, me voici repartie sur les chemins. J'ai fait le circuit de Kerfons (Ploubezre, 22) annoncé pour 11 km.

Kerfons

Le départ se fait de la très jolie chapelle de Kerfons, cachée au milieu des châtaigners. Ensuite par un joli chemin en forêt on rejoint le Léguer

Kerfons1

Kerfons2

puis de nouveau les bois, lesquels commencent à se parer de leurs belles couleurs d'automne.

Kerfons3

 

Kerfons4

 

Quelques chemins creux impressionnants, quelques châtaignes glanées, un pique-nique sur un bord de talus... et une fin de circuit un peu chaotique car subitement le flêchage disparaît !

Du coup j'ai fait 2 kilomètres de plus car en suivant la carte je me suis retrouvée dans une impasse au fond de laquelle visiblement aucun chemin ne permettait de contourner les maisons pour accéder au chemin ; puis un peu plus loin un joli panneau indiquait bien "Kerfons 35 mn" mais aucune indication ensuite ne permettait de prendre le bon chemin pour rejoindre ladite chapelle ! J'ai fini par couper à travers champs, me disant que j'arriverais bien à un lieu-dit figurant sur ma carte et à une route me conduisant à mon point de départ.

Posté par Odilus à 19:22 - flâneries - Commentaires [1]
Tags : ,

22 septembre 2017

Petites bricoles au crochet

J'avais 6 petites pelotes de laine achetées dans un vide-grenier il y a déjà quelques années : pas suffisamment pour faire un châle (par exemple !) et envie d'en faire quelque chose.

Donc des petites pochons, une trousse, un cache boîte à mouchoirs... 

accessoires crochet

et un petit cache-pot qui va juste comme il faut à M. Streptocarpus !

cache pot

Posté par Odilus à 20:31 - crochet - Commentaires [1]
Tags : ,

21 septembre 2017

Veiller au grain

Hier j'ai fait la morale aux chats : "bon les minous il faut bosser un peu là... vous voyez toutes ces belles grappes de raisins ? Et ben il faut pas que les zoiseaux du coin prennent la vigne pour un self-service à longueur de journée... surtout que moi la journée je bosse comme un bagnard pour gagner de quoi vous payer des croquettes... et le raisin j'aimerai bien pouvoir en manger aussi un peu"

veiller au grain

Ils se sont donc installés sur le banc, et ont jeté un oeil attentif alentours : merles, rouge-gorges, choucas et pigeons n'avaient qu'à bien se tenir !

J'ai quand même émis un doute, et dit à mon amoureux : "je ne suis pas certaine que ces deux-là soient très efficace dans le rôle du chat méchant qui veille au grain"

Ce matin, mon amoureux a eu la preuve du contraire (attention, âmes sensibles s'abstenir)

titus

Posté par Odilus à 20:30 - bestioles - Commentaires [0]
Tags :

 
Newsletter