cuisine, crochet, tricot... et autres

03 avril 2018

Journal d'un corps

Journal d'un corps

 

 

 

Depuis ce roman j'en ai lu deux autres... je crois que j'ai un peu de retard dans mes publications !!!!

Dans "journal d'un corps" de Daniel Pennac, pas de retard, le temps suit son intraitable timing et de la naissance à la mort le corps évolue.

J'ai beaucoup aimé ce journal car l'idée est originale : un jeune adolescent décide d'écrire l'évolution de son corps et le narrateur tiendra ce journal jusqu'à sa mort.

Il y est donc question de ce corps qui nous contient et nous permet d'exister, de souffrir, d'aimer, d'aller de l'avant, qui parfois nous lâche, parfois accomplit des exploits.

Il y est également question de l'âme ou de l'esprit qui habite ce corps car même si le but du narrateur est de se cantonner au physiologique, il ne peut faire l'impasse sur les évènements qui marquent sa vie, sur les sentiments.

Il serait intéressant d'avoir en parallèle le journal du corps de l'épouse histoire de comparer, même si chacun est différent et que le journal de ce corps n'est pas celui du nôtre ou du voisin.

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Odilus à 19:52 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

21 mars 2018

La servante écarlate

Servante écarlate

J'en avais entendu parler et donc quand j'ai vu ce livre à la bibliothèque du boulot je l'ai emprunté pour les vacances.

La république de Gilead ressemble beaucoup à notre société : des hommes, des femmes, des enfants, travailler, jardiner, faire les courses... Cependant rien n'est tout à fait pareil : les femmes sont devenues stériles et les couples "haut placés" dans la hiérarchie sociale se procurent une "servante écarlate" pour pouvoir avoir une descendance. Les servantes écarlates sont des jeunes femmes qui dans la société précédente ont déjà eu des enfants et qui donc, théoriquement, ne sont pas infertiles. Defred est une de ces servantes et le roman est une sorte de journal où elle évoque sa vie chez le Commandant et son épouse, ses relations avec le personnel de maison, avec les autres servantes écarlates, les règles très strictes qui régissent la société. Mais ce livre c'est aussi ce qu'était Defred avant : sa famille, son mari quand ils vivaient dans une société "normale".

Un peu difficile à lire car les passages actuels sont entrecoupés de passages sur le passé et la limite typographique n'existe pas, j'ai cependant aimé ce roman de Margaret Atwood, écrit en 1985. Il s'agit bien d'un roman d'anticipation, où l'auteur imagine l'évolution de la société de la fin du 20ème siècle en une autre société plus cloisonnée, plus dure. J'ai entendu dire que ce roman portait le féminisme... je ne suis pas d'accord : d'abord parce qu'il s'agit d'une pure fiction, ensuite parce que je ne vois rien dans ce roman de bien constructif à ce sujet !

 

 

 

Posté par Odilus à 19:03 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

03 mars 2018

D'après une histoire vraie

D'après une histoire vraie

 

Delphine de Vigan se met en scène dans ce roman "d'après une histoire vraie" et c'est troublant.

Delphine, écrivain donc, vient de publier un succès littéraire. Elle vit heureuse entourée de ses enfants, de son compagnon... mais un jour elle s'aperçoit qu'elle ne peut plus écrire.

Ce roman raconte sa rencontre avec L., jeune femme qui devient son amie. Au fil de leur relation, Delphine va se demander si L. est véritablement son amie ou une manipulatrice.

Dans ce livre est posée la question de la page blanche, qu'advient-il d'un écrivain qui ne peut plus écrire ? Qu'attendent les lecteurs de leur écrivain préféré ? Quelle est la part personnelle qu'un écrivain mais dans un roman, même une fiction ?

On pense que la réponse à cette dernière question est dans ce livre... mais finalement peut-être pas !

J'ai beaucoup aimé ce roman, pour les questions posées, mais également pour le suspens qui s'en dégage.

 

 

 

 

Posté par Odilus à 14:56 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

Bakhita

Bakhita

 

 

 

Magnifiquement écrit, ce roman de Véronique Olmi est cependant très difficile à lire tant l'histoire de Bakhita est bouleversante.

Bakhita est née au Soudan à la fin du 19ème siècle et est enlevée à sa famille lors d'une razzia dans son village. Dès lors elle va connaître une vie d'esclave et de souffrance à tel point qu'on se demande comment un enfant survit à tout ça : la marche forcée, les coups, la malnutrition, le manque de soin, le manque d'amour...

Après quelques années, Bakhita est achetée par le consul d'Italie et ramenée en Italie, où sa peau noire effraye. Elle connaîtra un nouveau destin, où la violence se dissimule sous couvert de pieux agissements.

 

L'histoire de Bakhita montre le degré de résilience des enfants, la possibilité de toujours croire au mieux mais également la noirceur de l'âme humaine, ce qu'elle peut faire de pire.

 

 

 

Posté par Odilus à 14:49 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

28 février 2018

Les crêtes à l'aube

Monts d'Arrée

Dimanche dernier, c'était le jour idéal pour une randonnée au petit matin dans les Monts d'Arrée : temps sec et lumineux ! Bon il faisait un peu froid aussi... en fait il faisait même très froid... mais c'était beau ! Et rien que pour ça ça vaut le coup de se lever à 5 h du matin !!!

J'adore ces ballades proposées par l'association ADDES (Botmeur, 29) et j'essaye d'en faire une du matin au moins une fois par an... et puis après tous ces efforts, le petit-déjeuner est vraiment génial et délicieux.

Monts d'Arrée1

Monts d'Arrée2

Je n'étais jamais montée au sommet du Tuchenn Kador (la première "montagne" à droite sur la photo) mais ça vaut le coup tant la vue est magnifique.

Posté par Odilus à 20:39 - flâneries - Commentaires [0]
Tags :

18 février 2018

Ce que cache ton nom

Ce que cache ton nom

 

 

 

Sandra, seule et enceinte, habite provisoirement une petite maison à Alicante. Un jour, prise d'un malaise à la plage elle fait la connaissance d'un couple, les Christensen, octogénaires qui la prennent sous leur aile.

Julian arrive d'Argentine à Alicante à la demande d'un ami. Ce viel homme, rescapé du camp de Mauthausen, rencontre Sandra et lui révèle quelques vérités sur ses protecteurs.

Raconté à deux voix, celle de Sandra et celle de Julian, ce roman découvre doucement les vérités si bien cachées sous les apparences. 

Il y est question de mémoire, du mal et du bien, de vengeance, de faux-semblants, de vieillesse, de solitude...

 

J'ai beaucoup aimé ce livre de Clara Sanchez "Ce que cache ton nom" car il s'y dégage beaucoup d'émotions, de sensibilité et le suspens est prenant, même si je ne qualifierais pas ce livre de thriller.

 

 

 

 

Posté par Odilus à 18:20 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

Demain j'arrête !

Demain j'arrête

 

 

J'ai lu avec plaisir un nouveau roman de Gilles Legardinier "Demain j'arrête !".

 

 

Julie est une gaffeuse née et il lui arrive de se mettre dans des situations abracadabrantes à cause de ses fausses bonnes idées.

Un jour elle croise son nouveau voisin, Ric, et elle n'aura de cesse de le revoir tant il lui paraît mystérieux.

D'incident en catastrophe elle va voir sa vie complètement changée.

Une fois de plus il y a de l'humour, de l'amitié, de l'amour, de l'entraide et de vrais rapports humains enrichissants dans ce roman et franchement ça fait du bien !

 

 

 

 

Posté par Odilus à 18:08 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

Mes premières !!!!

Voilà quelques décennies que je tricote, j'ai dépassé le demi-siècle sur cette terre et je n'avais jamais tricoté une chaussette !

Il était temps de mettre fin à ça et donc début janvier j'ai attaqué. J'avais la laine "Rando" de la marque Plassard, les aiguilles (circulaire  n° 3) et les explications trouvées chez Biscotte et compagnie ... il n'y avait plus qu'à suivre...

Et ben il a fallu faire, puis défaire, refaire, redéfaire... et finalement réussir avant la fin janvier ma première paire de chaussettes ! 

Bon elles ne sont pas parfaites loin de là : trop lâches, trop courtes et pas adaptées à mon pied égyptien (je vous laisse aller voir sur le net à quoi ressemblent mes pieds !).

Du coup je suis en train d'en faire une seconde paire... à suivre donc !

1ère chaussettes

Posté par Odilus à 18:00 - tricot - Commentaires [0]
Tags :

16 février 2018

Tout est halluciné

Tout est halluciné

 

 

Voici un petit moment que j'ai lu ce roman et il n'avait pas encore été évoqué ici... un peu de retard sur ce blog ces temps-ci !

Donc j'ai lu un peu péniblement "tout est halluciné" de Hyam Yared qui relate le parcours d'une jeune fille en Egypte puis au Liban. La narratrice s'est réveillée à 5 ans d'un coma puis a été élevée par son père quelque peu étrange et une tante paraplégique. Longtemps elle s'interroge sur les bizarreries du discours de son père qui vit dans le passé et voudrait refaire l'histoire. Elle veut savoir ce qu'elle était avant ses 5 ans.

Pour ses études elle repart au Liban, pays où elle espère trouver des réponses à ses questions, mais aussi pays où la guerre a laissé des séquelles.

Les thèmes abordés dans ce roman sont intéressants, l'histoire de la jeune fille et de sa famille également, celle de ses amis... mais les longs discours du père sont usant et ont failli plus d'une fois me faire abandonner la lecture !

 

 

 

 

Posté par Odilus à 20:42 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

04 février 2018

Plougrescant

Pas beaucoup de randonnées ces temps-ci : soit le temps manque, soit le temps est à la pluie !

Hier vaille que vaille nous avons décidé de sortir et intempéries ou pas nous allions braver les éléments. Direction : Plougrescant où nous avons fait le circuit de Pors Scaff.

Plougrescant1

Plougrescant2

Beaucoup de boue dès le premier chemin rencontré... en fait une rivière, il a fallu marcher sur le talus ! Quelques interrogations sur le flêchage mais finalement nous sommes arrivés à faire une boucle, 7.5 km et sans pluie...juste quelques gouttes par-ci par-là.

Bien qu'à marée basse, la côte est magnifique. Il nous faudra revenir à la fin du printemps !

Posté par Odilus à 16:51 - flâneries - Commentaires [0]
Tags :

 
Newsletter