cuisine, crochet, tricot... et autres

16 janvier 2018

Châle

Fin août, sous une chaleur torride, ma benjamine et moi-même nous sommes rendues à une grande foire aux puces à Oudon, à quelques kilomètres à l'est de Nantes. J'ai eu la joie d'y trouver un stock de pelotes de laine, pas franchement dans les couleurs que j'affectionne, mais suffisamment pour faire un châle.

J'ai opté pour le modèle "Mizzle" que j'avais déjà fait, en août 2015 par exemple.

Celui-ci est plus court, plus serré, mais bien enveloppant... et là il est parti chez une copine dont il réchauffera les épaules.

 

Châle2

 

Posté par Odilus à 19:09 - tricot - Commentaires [0]
Tags :

14 janvier 2018

La librairie de l'île

Librairie de l'île

 

 

 

 

Emprunté à ma benjamine, j'ai rapidement lu ce court roman... et une fois de plus il y est question d'un libraire dont la vie dérape !

A.J. Fikry est sur la mauvaise pente : sa femme est décédée dans un accident, "la librairie de l'île" lui permet à peine de vivre et il vient de se faire voler un livre de collection auquel il tenait énormément et valant une fortune ! Un jour il découvre dans sa librairie une toute petite fille abandonnée... et à compter de ce jour, il va devoir se reprendre en main car il a la responsabilité d'une autre vie que la sienne.

J'ai beaucoup aimé ce roman de Gabrielle Zevin pour l'histoire, les personnages attachants, l'écriture tranquille, le décor d'une île.

Il y est question d'amour, d'amitié, de lectures et de livres, de paternité, de responsabilité.

Je conseille ce livre pour passer un agréable moment dans cette librairie.

 

 

 

 

 

Posté par Odilus à 08:49 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

07 janvier 2018

Sapin de Noël

Sapin de Noël

 

 

 

 

 

N'en déplaise à certaines (elles se reconnaîtront) qui prônent le vrai sapin, cette année encore c'est un faux sapin... mais en vrai bois que j'ai fait à la maison.

Donc quelques restes de lattes de plancher, quelques coups de scie et un peu de décoration piochée dans le carton et voilou !

Il ressortira probablement en fin de cette année mais il aura sans doute une autre couleur pour la déco...

en attendant, bonne année 2018 à tous 

 

 

 

 

Posté par Odilus à 16:10 - bidouilles - Commentaires [2]
Tags : ,

La tête de l'emploi

Tête de l'emploi

 

Un peu de mal à trouver des lectures correspondant à mon envie de lire pendant ces vacances ! Donc j'ai pioché dans ma réserve, mais mon premier choix était une mauvaise pioche, j'ai donc abandonné, pour en piocher un second : "La tête de l'emploi" de David Foenkinos.

Je l'ai terminé mais il ne me laissera pas un souvenir impérissable !

Bernard a 50 ans et un jour tout s'écroule : sa vie familiale, sa vie professionnelle... il est contraint de retourner habiter chez ses parents ! 

David Foenkinos pointe quelques travers de notre société : il faut que tout aille bien, il faut paraître au mieux, il faut se montrer. Son héros se trouve confronté à l'image qu'il doit donner à sa famille, ses amis, ses collègues, ses parents... et ce qu'il est réellement. Il faut avoir "la tête de l'emploi".

Je trouve qu'il manque un peu d'épaisseur dans l'écriture, peut-être est-ce dû à l'emploi de phrases courtes et aux nombreux points d'exclamation dans les dialogues.

Du coup je suis un peu déçue car par ailleurs j'aime bien ce que fait David Foenkinos.

 

 

 

Posté par Odilus à 16:00 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

01 janvier 2018

2018

Voeux2018élec

A tous ceux qui passent ici je souhaite une bonne et heureuse année 2018, pleine de bonheurs, de joies. Qu'elle se passe dans la meilleure santé possible. Qu'elle soit laborieuse mais sans oublier tous les jolis moments de détente, de création, d'amitié, d'amour...

J'espère que les "bonnes" résolutions 2017 ont été tenues et que les "bonnes résolutions" 2018 sont déjà inscrites sur l'agenda ! Pour ma part j'avais une résolution 2017 que j'ai tenue : je n'ai acheté aucun tissu pendant l'année ! Ce n'est pas pour autant que le stock a diminué car j'ai peu cousu... donc en 2018 je vais tenter de résorber le stock et peut-être craquerai-je pour quelques coupons, mais avec modération !

En 2017 il y a eu de gros travaux dans la maison, 2018 devrait donc être calme de ce côté-là. Il va falloir cependant que je me décide à faire du vide, notamment dans la cave et le garage où s'entassent des trucs et des machins "on sait jamais ça peut servir un jour"... un peu de vide devrait faire du bien.

2017 a été une année très difficile côté travail, une possibilité de changement m'est apparue comme une planche de salut pour éviter le burn-out en fin d'année... ce ne sera probablement pas ce changement là qui s'opérera en 2018 mais je ferai en sorte qu'il y ait un changement à défaut de métier au minimum du lieu de travail. A suivre donc !

Et à part ça, continuer les bidouilles : coudre, tricoter (en 2018 je vais apprendre à faire des chaussettes !), crocheter, bricoler... , continuer l'atelier d'écriture, lire, randonner et surtout profiter de ma famille.

Posté par Odilus à 07:38 - Humeur - Commentaires [0]
Tags :

29 décembre 2017

Un chat des rues nommé Bob

Chat des rues

 

 

James Bowen a connu bien des galères, dont la drogue et la pauvreté. Un jour il rencontre un chat roux, tout aussi perdu que lui, et décide de l'adopter... ou est-ce l'inverse ?

En tout cas à partir de ce jour, la vie de James va prendre une nouvelle dimension : s'occuper de quelqu'un d'autre que lui, prêter attention à quelqu'un, ne serait-ce qu'un chat, va le faire réagir et agir.

Sans concession, l'auteur nous fait part de ses difficultés pour gagner de quoi vivre à Londres : se loger, se nourrir... et payer quelques soins à ce chat perdu.

Petit à petit une relation de confiance s'établit entre James et Bob, petit à petit des rencontres vont se faire... grâce à Bob, James n'est plus invisible.

J'ai beaucoup aimé ce livre, car il décrit bien la vie des tous ces invisibles qui travaillent dans la rue pour gagner un minimum, quelques sous. Ce "marché" est très organisé et pas vraiment tendre, il obéit à ses propres lois, en plus de celles du commun des mortels.

C'est une belle histoire que celle d'"un chat des rues nommé Bob" que je conseille à tous les amoureux des chats... et les autres !

 

 

Posté par Odilus à 18:00 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

Complètement cramé !

Complètement cramé

 

 

J'avais beaucoup aimé "Quelqu'un pour qui trembler" et donc quand j'ai trouvé "complètement cramé !" de Gilles Legardinier à la bibliothèque je me suis dit que pour les vacances ce serait une lecture bien agréable.

Andrew Blake, chef d'entreprise, Anglais, veut prendre un moment pour se retrouver, se changer les idées... et se fait engager comme majordome dans un château français !

Il se retrouve dans un univers où la cuisinière (dure à cuire), l'homme à tout faire (étrange), la lingère (amoureuse) et Madame (distante) évoluent sans vraiment se rencontrer, le tout sous l'oeil de Méphisto, le chat.

Andrew va arriver là-dedans comme un chien dans un jeu de quilles, et avec quelques idées loufoques, voire carrément dingues, remettre les choses en ordre.

C'est enlevé, drôle et on ne s'ennuie pas une minute, le roman idéal à lire sur le canapé, au chaud, alors que la tempête fait rage dehors.

Et une morale, peut-être : charité bien ordonnée commence par soi-même.

 

 

 

 

Posté par Odilus à 17:49 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

28 décembre 2017

Huelgoat

Lundi 25 décembre, avant d'aller rendre visite à mes parents pour Noël, nous avons décidé avec mon chéri d'aller faire une petite randonnée à Huelgoat (29).

Nous avons donc longé le canal

Huelgoat1

c'est sympa car c'est plat et en ce 25 décembre il n'y avait pas foule sur le sentier !

Huelgoat2

On pouvait se croire seuls au monde, au fin fond d'une immense forêt... 

Huelgoat3

Nous avons fini par redescendre vers l'ancienne mine dont quelques vestiges sont encore visibles ; puis nous avons longé la rivière d'argent, beaucoup moins calme que le canal

Huelgoat4

Nous avons croisé quelques rochers énormes, la mare aux fées, le goufre

Huelgoat5

Huelgoat6

et un vieux panneau datant de l'époque où, venant de Colmar il était plus facile de venir à Huelgoat que d'aller en Thaïlande, époque révolue : il y a toujours des touristes à Huelgoat, mais j'ai l'impression que la ville a perdu de son cachet (les commerces ont fermés, le grand hôtel est à louer...)

Après une dizaine de kilomètres, nous avons fait une escale gourmande à l'Autre Rive (Berrien)... y'a pas à dire, c'était une jolie promenade de Noël

Huelgoat7

Posté par Odilus à 19:37 - flâneries - Commentaires [0]
Tags :

La tresse

Tresse

 

3 histoires a priori sans aucun point commun, qui se déroulent dans 3 pays éloignés les uns des autres : Inde, Sicile et Canada.

Une jeune femme intouchable veut pour sa fille un avenir différent du sien tans la misère et le mépris des autres lui sont insupportables.

Une jeune femme découvre que le monde qu'elle croyait solide s'écroule quand son père est hospitalisé.

Une femme, avocate et carriériste, se voit du jour au lendemain dépassée par les évènements.

Ces trois destins sont racontés par Laëtitia Colombani dans "La tresse", tresse qui fait le lien entre ces trois femmes. Il y est question de condition féminine, du choix de vie, de société riche et pauvre. Il y a un tel décalage entre ces mondes qu'on peut se demander comment ils se cotoyent sur la même planète, sans jamais interférer.

Ce premier roman est un plaisir à lire... et j'aime beaucoup l'illustration de couverture.

Une suite est-elle prévue ?

 

 

 

 

Posté par Odilus à 18:52 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

La prunelle de ses yeux

Prunelle de ses yeux

 

 

 

Que s'est-il passé fin 2003 ? Dans quel coup fourré Victor s'est-il trouvé impliqué ? Quel rôle jouait Maya ?

En 2016 Gabriel, le père de Victor essaye de retracer l'histoire et par la même occasion tente de savoir pourquoi il a perdu la vue.

Il rencontre une jeune femme en Irlande et lui propose de l'accompagner pour un voyage en France... mais sont-ils tous les deux francs l'un envers l'autre ?

Le roman d'Ingrid Desjours est captivant et nous permet de vivre les deux époques en simultané : 2003 et l'histoire de Victor, 2016 et le périple de Gabriel et Maya. "La prunelle de ses yeux" est également un roman sur l'effet de groupe, l'intolérance, le bizutage, l'éducation...

J'ai beaucoup aimé ce roman tant par le style de l'auteur que par l'histoire et ses personnages, certains touchants, d'autres troublants (mérite-t-il notre sympathie ou pas ?), d'autres carrément odieux.

 

 

 

 

Posté par Odilus à 16:49 - lectures - Commentaires [0]
Tags :

 
Newsletter