cuisine, crochet, tricot... et autres

21 juillet 2017

Danser au bord de l'abîme

Danser au bord de l'abîme

Ceci est le dernier roman de Grégoire Delacourt, et "danser au bord de l'abîme" est bien ce que fait son héroïne, Emma.

Pour reprendre la quatrième de couverture "Emma, quarante ans, mariée, trois enfants, heureuse, croise le regard d'un homme dans une brasserie. Aussitôt elle sait"

Emma c'est la chèvre de M. Seguin (la lettre d'Alphonse Daudet est d'ailleurs reprise à la fin du roman)et quand elle rencontre Alexandre dans une brasserie elle prend conscience que sa vie n'est pas complète, qu'elle, Emma, n'est pas complète.

Ce beau roman, sensible et juste, est émouvant car il raconte fort bien les états d'âmes d'une femme, épouse, mère de famille... La justesse des propos m'a profondément émue.

Et là aussi leçon de vocabulaire :

- apophtegme : parole mémorable ayant valeur de maxime

- empyreume : odeur et saveur d'une substance organique soumis à une forte chaleur

 

 

 

 

Posté par Odilus à 18:15 - lectures - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Danser au bord de l'abîme

Nouveau commentaire